Château d'Édimbourg

Le Château d’Édimbourg est une ancienne forteresse qui fait partie de l'un des lieux les plus emblématiques de la ville et l’un des plus visités.

Avec plus d’un million de visiteurs par an, cet imposant château situé sur la colline de Castle Hill, offre de splendides vues sur le centre-ville.

Trois de ses côtés sont protégés par des falaises escarpées, la seule voie d’accès au château est donc la raide colline de Castlehill, située au début de la Royal Mile - l’une des avenues les plus fréquentées de la ville qui mène jusqu’au Palais de Holyrood.

Que voir à l’intérieur du château

Le château est composé d’une vaste enceinte que l’on peut parcourir en plusieurs heures. Vous trouverez ci-dessous les lieux à ne pas rater :

Le coup de canon de treize heures

Tous les jours, excepté le dimanche, un événement très spécial a lieu à treize heures au château. Celui-ci rassemble tous les visiteurs pour observer une drôle de tradition qui a commencé en 1861.

Fidèle à la légendaire ponctualité britannique, à treize heures précises, le Général d’Artillerie tire un coup de canon pour perpétuer la tradition. Aujourd’hui, cette coutume est largement entretenue pour le plus grand plaisir des touristes.

À l’origine, le coup de canon n’avait d’autre but que de donner l’heure aux marins et villageois pour qu’ils puissent synchroniser leurs montres (s’ils en possédaient une). À cette époque, d’autres dispositifs à cet effet étaient mis à disposition des habitants, comme la boule du temps qui a été installée au Nelson Monument  en 1861, mais cela n’était pas très efficace par temps de brouillard.

La Chapelle Sainte-Marguerite

Construite en mémoire de la mère de David Ier, cette petite chapelle constitue la partie la plus ancienne de la forteresse et est également l’édifice le plus ancien d’Édimbourg.

Les Honneurs de l’Écosse

Les Joyaux de la Couronne, également connus sous le nom de « Honours of Scotland », sont composés d’une couronne, d’une épée d’apparat et d’un sceptre qui se trouvent encore dans un parfait état de conservation. Il s’agit de l’une des collections d’attributs royaux les plus anciens de la chrétienté.

Durant l’exposition, il est également possible de contempler la « Pierre du Destin », un symbole très important pour l’Écosse puisqu’il s’agit de l’endroit sur lequel les rois écossais étaient couronnés. La pierre a été volée par le roi Edouard Ier d’Angleterre en 1296, et est restée à Londres pendant 700 ans. Ce précieux symbole est retourné il y a peu à l’Écosse, en 1996.

Le Mémorial national écossais de la guerre

Il s’agit d’un édifice érigé en hommage à ceux qui ont perdu la vie dans les conflits depuis la Première Guerre Mondiale.

Mons Meg

Cet énorme canon du XVe siècle est le symbole de la puissance des armes de l’imposante forteresse durant le règne de Jacques II d’Écosse. Il a été utilisé durant la guerre contre les Anglais.

Les prisons de guerre

À travers la reconstitution des prisons de guerre, il est possible d’observer les mauvaises conditions dans lesquelles vivaient les prisonniers capturés dans les sous-sols surpeuplés du château.

Si vous disposez de suffisamment de temps, le château a bien plus à offrir à ses visiteurs : le Musée National de la Guerre, les salles du Palais Royal, la prison militaire et même un petit cimetière dans lequel on enterrait les chiens de l’armée.

Le cœur de la ville

La visite du Château d’Édimbourg est l’une des plus importantes de la ville et vous aurez sûrement besoin de plusieurs heures pour le parcourir en entier, mais vous n’y aurez pas perdu votre temps ! La plupart des expositions sont réellement intéressantes et les vues obtenues du haut de la colline font partie des plus belles de la ville.

Horaires

Du 1er avril au 30 septembre : de 09h30 à 18h00.
Du 1er octobre au 31 mars : de 09h30 à 17h00.

Prix

Adultes : £16,50.
Enfants de 5 à 15 ans : £9,90.
Plus de 60 ans et chômeurs : £13,20.


Tickets d'entrée pour le Château d'Édimbourg 17 £

Transport

En marchant depuis High Street.